Effets secondaires de l'anastrazole

Très souvent (plus de 10%); souvent (1 à 10%); rarement - (0,1-1%); très rarement - (moins de 0,1%).

Du système génito-urinaire: souvent - sécheresse vaginale; rarement - saignements vaginaux (principalement pendant les premières semaines après l'annulation ou le changement du traitement hormonal précédent). De la peau: souvent - cheveux clairsemés, éruption cutanée; très rarement - syndrome de Stevens-Johnson Anastrozole.

Du système digestif: souvent - nausées, diarrhée; rarement - anorexie, vomissements, activité accrue de la glande thyroïde et GGT. Du système nerveux: souvent - maux de tête, asthénie, syndrome du canal carpien (principalement chez les patients présentant des facteurs de risque de cette maladie); rarement - somnolence.

Du système musculo-squelettique: souvent - arthralgie. Il peut y avoir une diminution de la densité minérale osseuse en raison d'une diminution de la concentration d'estradiol circulant, augmentant le risque d'ostéoporose et de fractures osseuses.

Du côté métabolique: rarement - hypercholestérolémie. Réactions allergiques: très rarement - œdème angioneurotique, urticaire, choc anaphylactique. De CCC: très souvent - "marées" de sang.

Surdosage. Traitement: induction de vomissements, dialyse, traitement d'entretien, surveillance du fonctionnement des organes et systèmes vitaux. Il n'y a pas d'antidote spécifique.


b19bdafd4b824b1d46df9589e88c530e